Le voyage de Loulou et Max

22 février 2006

En route pour l'aventure

p2220010

Ca y est c'est parti: après un voyage sans histoires de 11 heures, nous voilà arrivés à Sao Paulo, capitale économique du Brésil et première étape de notre périple.

La première chose qui nous frappe en sortant de l'aéroport, c'est une impression de gigantisme car partout, sans aucune cohésion architecurale, s'élèvent des immeubles. Il faut dire que sao paulo est la 2ème plus grande ville d'Amérique du Sud avec, excusez du peu, 18 millions d'habitants.

p2220011

Et c'est dans cet endroit très urbain que nous a reçu Bertrand, un ami rencontré durant mes études de journalisme à Bordeaux. Installé au Brésil depuis 8mois, il ytravaille comme journaliste pigiste pour des journaux comme l'équipe ou des chaines de télé telles que tv5 ou Arte. Et en ce moment dans son appartement, beber accueille également thomas, autre pote de bordeaux arrivé vendredi dernier et aussi karim, un ami parisien de bertrand qui travaille à Londres.

Et normalement, tous les 5, nous partons ce soir sur le littoral entre sao paulo et rio, pour deux jours de plage avant de rejoindre rio samedi pour 5 jours de carnaval.

Posté par louloulao à 17:22 - - Commentaires [14] - Permalien [#]


24 février 2006

Ubatuba

Apres avoir finalement passe la nuit a sao paulo, nous sommes partis le lendemain matin sur le littoral dans la petite ville d´Úbatuba [ prononcez oubatouba] situe a 4 heures de bus de sao paulo.

La magie opere tout de suite car le paysage est tout simplement grandiose.

p2230034

p2230028

Temperature exterieure 35 degres, temperature de l eau  25 degres , autant dire du pur bonheur meme si le soleil de l´hemisphere sud tape fort et qu´l faut bien se proteger pour eviter des brulures au 4eme degre.

Et qui dit plages au bresil dit forcement football, le sport roi. En plein cagnard on rejoue donc une enieme fois france-bresil face a des jeunes locaux qui nous infligent une petite correction.

p2230031

Pour recuperer de nos emotions, nous decidons de souffler un peu sur la plage et de s´entrainer pour etre au point a rio.

Ci dessous l´equipe au complet sauf karim le photographe [ de gauche a droite, loulou, max, tommy, beber] avec le pouce leve, un veritable signe de ralliement au bresil pour dire merci, super, ca va bien, c est cool, bref plein de trucs.

p2230052

Nous rejoingons ensuite notre QG, c´est a dire notre auberge qui au bresil s´appele une pousada dans laquelle nous passons la nuit avant de nous preparer des ce soir a prenrdre le bus pour rio ou nous arriverons samedi matin fin prets pour 5 jours de carnaval.

p2240053

Posté par louloulao à 18:47 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

26 février 2006

Rio de Janeiro

Ville mythique, plages mythiques, fetes mythiques, arriver a rio en plein carnaval est un depaysement total.
Et en plus on a de la chance car a notre arrivee samedi matin vers 6 heures, on debarque sur Copacabana, la plage la plus connue au monde qui a cette heure de la journee est deserte.

p2250062

Comble du bonheur, l endroit dans lequel on est heberge pendant ces 5 jours de carnaval est situe a seulement 100 metres de copacabana. Nous logeons chez l habitant, nous 5 plus 3 amis de bertrand [ un couple de francais et une australienne].

Apres avoir recupere de notre voyage en bus, nous nous decidons a partir en direction de la plage, pas celle de copacabana mais celle d' Ipanema, consideree comme la plus belle de la villle. Il faut dire que la vue que l on a de la plage fait un peu carte postale.

p2250069

Installes sous un parasol, om profite du soleil qui tape vraiment tres fort et entre deux bains on en profite pour deguster des caipirinhas, la boisson locale. Bref la vie est dure sous le soleil de rio.

p2250068 p2250071

En meme temps cela fait partie du rythme de vie carioca [ surnom des habitants de rio] ou, plus qu un loisir, la plage est avant tout un art de vivre. C est un peu comme un theatre ou chacun joue un role en exhibant ses biceps ou ses formes car la culture du corps est tres importante a rio. Une seule chose, il faut se montrer. A ce propos vu mes muscles, je n ai aucun mal a rivaliser avec les bresiliens.
En discutant avec bertrand, je lui demande pourquoi , au lieu de sao paulo, il ne s est pas installe a rio. Et il me repond aue justement cette qualite de vie est un piege car vu les conditions, difficile de bosser serieusement dans cette ville. Au bresil Les cariocas sont d ailleurs consideres comme des fetards qui en font peu au contraire des paulistas beaucoup plus travailleurs.

Malgre tout quand on voit ce coucher de soleil, impossible de ne pas etre tente par cette ville.

p2250078

Pour info, la colline que l on voit s appelle les deux freres et sur ses flancs sont installes les favelas, quartiers populaires ou vivent des milliers de personnes dans la plus grande misere. Des favelas qui ,a rio ,sont en plein coeur de la ville et cohabitent avec les quartiers chics. Une cohabitation seulement geographique car riches et pauvres ne se melangent pas.

Mais En cette periode de carnaval, tout le monde est de sortie. Deguises ou non, les gens defilent dans la rue.
p2250081

Quant aux fameux chars et danseuses qu on voit chaque annee a la tele, ils sont concentres dans un seul et meme endroit, le sambodrome. Pour assister a ce defile, il faut payer sa place en tribune et le billet le moins cher est a 40 euros. On va peut etre y aller ce soir [ dimanche].
En atendant on a bien commence le carnaval avec un samedi soir de folie qui a debute dans un apart occupe par des francais, des connaissances des amis de bertrand. [ un appart de folie avec entre autres deux terrasses, un jacuzzi et qui pour la petite histoire a ete occupe un temps par l ex femme de Gilberto Gil, celebre chanteur bresilien]
Apres ce debut de soiree, direction une boite de nuit sous chapiteau jusqu au bout de la nuit avec groupes de samba pour mettre l ambiance. Pour resumer imaginez 15 braderies de Lille, 10 fetes de bayonne , 12 fetes de Sitges [j´te jure isa ] melangez le tout et vous obtenez le carnaval de rio, une des plus belles fetes du monde.

Voila pour les rejouissances du week end mais des demain, le travail commence avec mon premier entretien sur les nordistes de l etranger. J ai rendez vous lundi matin avec un couple de francais installes a rio depuis un an[ l homme etait avocat a calais et a defendu un des acquittes de l affaire d outreau] Une autre histoire commence...

Posté par louloulao à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 février 2006

Nordistes de Rio

Lundi matin, lever aux aurores [ 10 heures] pour rendre visite a un couple de nordistes installe a rio. Cette rencontre est la premiere etape de mes articles pour le journal Nord eclair. Si tout se passe bien, a la fin du voyage , j aurai rencontre 10 nordistes dans les differents pays traverses. Et le resultat de ce travail fera normalement l objet d une serie hebdomadaire tout l ete dans Nord eclair.
Pour cette premiere rencontre, je tombe chez catherine et antoine duport, qui ont quitte le touquet il y a un an et demi pour s installer au bresil avec leurs trois enfants.
Ce couple sympa et aise habite entre la plage d Ipanema et le lagon de rio, c est a dire pour resumer l un des endroits les plus chics de la ville.
Voici un petit apercu de leur quartier.
p2270087

Ce qu on voit c est le lagon, sorte de parc de la rhonelle valenciennois en 1000 fois mieux.

En tout cas, l entretien a ete tres enrichissant. Il faut dire que leur histoire perso est interessante. Elle ancienne kine, lui ancien avocat ont quitte la france par ras le bol. Apres un deuil familial et aussi un degout de la justice penale francaise[ pour le mari], ils ont mis les voiles et ont achete une maison a buzios , sorte de st tropez bresilien. Ils gerent egalement une petite pousada dans cette meme ville tout en passant du temps dans leur appart [ loue] a rio pour s occuper de leurs filles.
Pour la petite histoire, Antoine duport etait avocat dans la celebre affaire d outreau[ avocat de daniel legrand pere] . Il m a raconte le debut de l histoire ou personne ne croyait a l innocence des accuses a comencer par la presse et par ricochet l opinion publique. Difficile dans ces conditions de travailler sereinement quand personne ne vous croit. Petit couplet egalement sur le juge Burgaud decrit comme menteur, incompetent et arrogant.
Apres plus de trois heures d entretien je finis par les quitter non sans avoir oublie de prendre une petite photo pour illustrer mon article.
p2270091

Posté par louloulao à 20:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Blocos et fiesta

L entretien termine, je decide de rejoindre mes acolytes dans rio. Sauf qu entre une panne de portable et un manque dinformations precises, je vais mettre plus de 4 heures pour les retrouver apres avoir pris 87 taxis et 241 bus 1/2 [ un moment j ai pris un van]
Et c est finalement autour de 18 heures dans le quartier de Botafogo [ les amateurs de foot connaissent ce nom] que je retrouve la fine equipe noyee dans une foule tres compacte.
En effet, durant le carnaval, dans chaque quartier se deroulent des blocos. Le principe est simple: les gens defilent devant , derriere et autour d un char en haut duquel sont juches des musiciens et des chanteurs qui mettent l ambiance sur fond de rythmes et chants bresiliens.
p2270097
p2270093

Dans ces conditions, difficile de ne pas se laisser emporter par l ambiance, et tres vite la fete bat son plein.

p2270099p2270100p2270102p2270098

Apres ce debut de soiree [ je rappelle que les photos ont ete prises a 19 heures] , nous sommes alles manger et nous avons ensuite enchaine sur une boite pour rentrer a l aube apres avoir assiste au lever du soleil sur Ipanema.
Physiquement le carnaval est donc tres exigeant mais il faut tenir car ce n est qu une fois par an et surtout que ce mardi, jour ferie pour tous les bresiliens, se prepare la derniere soiree du carnaval 2006. Ca promet.

Posté par louloulao à 20:20 - - Commentaires [9] - Permalien [#]


03 mars 2006

Lieux incontournables

Aujourd'hui,  jour un peu particulier pour moi car je fête mes 26 ans au Brésil, la première fois que je passe mon anniversaire à l'étranger (j 'en profite pour remercier et faire de gros bisous à tous ceux qui y ont pensé).

Depuis hier soir, nous sommes de retour à Sao Paulo après presque une semaine passée à Rio. Nous vous avions laissé en pleine fiesta dans les rues et bien nous avons continué ce programme jusqu'à mercredi où nous avons décidé enfin de se bouger pour découvrir des lieux magiques et incontournables qui existent dans cette ville.

Première étape et non des moindres: le stade du Maracana.

p3020163

Tous les fans de foot le savent: ce stade est mythique. Si aujourd'hui sa capacité d' accueil est réduite à 60 000 places, pendant longtemps cette enceinte était considérée comme étant la plus grande du monde en ayant notamment battu le record d'affluence dans un stade de foot en 1950 (200 000 personnes pour Brésil-Uruguay finale de la coupe du monde)

Pour 10 reals (3 euros) nous avons assisté à deux matchs du championnat de l'état de rio: fluminense - america (2-0) et Botafogo-Cabofriense (1-1). Et même si le stade était loin d'être rempli, l'ambiance était bien présente et on ne s'est pas fait prier pour se transformer en véritables supporters.

p3020157p3020158p3020164

A noter également: la présence inattendue dans les tribunes de Ronaldinho et de Robinho qui, pour l'occasion, avaient décidé de changer de tee shirts.

p3020166

Après cette belle soirée passée au Maracana, jeudi matin nous nous levons tôt pour aller visiter un autre lieu mythique de rio, à savoir (et ce sont nos mères qui vont être contentes) le célèbre Christ du Corcovado.

p3020003

Achevée en 1931, la grande statue du Christ rédempteur du Corcovado domine Rio du haut de ses 710 mètres ( hauteur de la colline). La statue, elle, mesure 38 mètres de haut et pèse 700 tonnes.

Pour info, une blague populaire assure que si le Christ a les bras ouverts, c'est qu'il attend que les Cariocas se mettent à travailler pour applaudir (ça chambre).

En tout cas de là haut on a une  vue imprenable sur la ville. On peut voir entre autres le maracana (oui je sais on en parle beaucoup) mais aussi d'autres lieux superbes de la baie de rio.

p3020024p1010024

Mais surtout, depuis le Christ, on a un point de vue impressionnant sur l'autre endroit magique de rio : le pain de sucre

p3020021

Et c'est là bas que nous nous rendons en fin de matinée pour avoir une nouvelle vue de la baie de rio.

Après avoir atteint le sommet en téléphérique (395 mètres de hauteur), on peut apercevoir très bien la baie de Copacabana

p3020033

Autre intérêt de l'excursion: la vue que l'on a du Christ où l'on se rend bien compte que celui-ci domine vraiment la ville.

p3020026

Voilà c'est ainsi que notre séjour à rio s'est terminé. Cette ville, visitée en plein carnaval, nous laissera un souvenir impérissable. De toute façon personne ne peut rester indifférent devant la beauté des lieux.

Et avant de fermer définitivement le chapitre rio, voici quelques images cartes postales prises ici et là sur la plage.

p2280137p2280141p2280142p22801261p2280118

Fini  rio, nous sommes donc de retour à sao paulo mais nous allons peut-être une fois de plus bouger sur le littoral pour y passer le week-end.

Et mardi départ pour buenos aires pour de nouvelles aventures. En tout cas continuez à nous envoyer vos commentaires qui nous font plaisir et qui nous font bien rire (même si nous règlerons nos comptes avec certains une fois en France) A bientôt.

Posté par louloulao à 20:49 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

06 mars 2006

j'ai retrouvé mes deux mains

COUCOU!

Bonjour à tous! je ne suis pas mort ne vous inquietez pas, t'inquiete Beber on ne m'a pas coupé les mains.    L'ordi tout le monde le sait, c'est pas mon truc mais je vous promets à tous de faire un effort et vous donner de mes nouvelles. Pour cela, je vous invite à m'ecrire sur ma boite perso heymanmaxime@yahoo.fr.   

Vous savez, on ne vous oublie pas et on pense souvent à vous, la famille, les parents, les freres et soeurs (oh! oh! ce serait le bonheur...)et les amis. Certains potes chambrent un peu trop mais attention à ne pas prendre froid devant votre ordinateur parcqu'ici c'est 30° !!! 

Perso et contrairement à mon ami loulou j'ecris dans un p'tit journal de bord, un petit journal intime appelez ca comme vous voulez.

Je pense bien fort à vous et j'ouvre grand les yeux pour vous raconter à mon retour les épopées de cette formidable aventure qui ne fait que commencer...

je voulais aussi embrasser particulièrement mes parents, ma soeur et son gros ventre, et mes skis de marque rossignol.

p3060023p3070024

Posté par louloulao à 19:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Le coiffeur lensois de Sao Paulo

Deuxième étape des articles consacrés aux Nordistes de l'étranger: la rencontre avec un coiffeur lensois installé à Sao paulo depuis deux ans.

Laurent Cocq a quitté le Nord et son petit village de Rély dans le Pas de Calais à l'âge de 15 ans pour apprendre et ensuite exercer son métier à travers le monde.

Après le Mexique, Rio, l'Espagne, il vient de créer une franchise de la marque Franck Provost, le premier salon de ce genre au Brésil. Installé dans un quartier aisé, ce salon attire une belle clientèle parmi laquelle quelques top models brésiliens (par exemple, pour ceux qui connaissent, la top model Hélène Jabour)

Ce coiffeur de 37 ans a aussi déjà bossé pour le festival de cannes, des émissions comme Tout le monde en parle, et pour la petite anecdote, il a déjà coiffé Gorbatchev et Berlusconi.

Très sympa, sans la grosse tête et avec une belle ouverture d'esprit, il compte s'installer définitivement au Brésil," un pays où les gens sont beaucoup plus cools et beaucoup plus ouverts qu'en France". Comme on le comprend.

Au fait il m'a proposé de me couper les cheveux mais j'ai refusé pour continuer à me faire chambrer.

p3060005

Posté par louloulao à 19:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Karim et Thomas ont quitté l'aventure " Fiesta Story"

C'est fini pour Karim et Thomas. Eliminés avec pour tous les deux seulement 10 % des votes du public, notre londonien et notre caennais ont du quitté le pays de la fête et du soleil.

Vendredi pour karim, lundi pour thomas, c'est plein de tristesse que les deux acolytes ont dit au revoir aux autres candidats de Fiesta story.

krimasscenseurtomyasscens

Le soutien de leurs amis de séjour ne sert à rien, la mine grave et le coeur gros, karim et thomas nous quittent.

p1010061larmestomy1groupe

Mais que Loulou et Max ne se réjouissent pas trop vite. Dès demain, les deux compères ne seront plus dans Fiesta Story. En effet Bertrand Ble, fort de son immunité de séjour, leur demandera de quitter les lieux, et comme la règle est im-pi-to-ya-ble dans Fiesta Story,  leur élimination sera définitive. Déjà un peu nostalgiques, les voyageurs font leur valise devant un dernier coucher de soleil sur les hauteurs de Sao Paulo. Avec dans la tête déjà un petit bout de Buenos Aires.

p1010080

Posté par louloulao à 19:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 mars 2006

La fin de l´aventure bresilienne

Apres une derniere soiree riche en emotions qui a notamment vu le retour inattendu de tomy dans fiesta story (une fois a l aeroport, celui-ci s est souvenu qu il pouvait utiliser un joker vol annule et reporte au lendemain pour revenir dans le jeu) nous avons finalement quitte les lieux vers 4 heures 30 du matin.

p3070026

la deception est bien reelle sur nos visages et contraste avec la reaction de bertrand ravi de nous voir partir pour deux raisons: 1, il a gagne Fiesta Story. 2, il va pouvoir enfin retrouver une vie normale.

p3070030

En tout cas meme quand on perd, il faut savoir rester fair play alors felicitons bertrand pour son organisation du sejour, pour son role d´interprete, pour sa connaisance des lieux et pour son sens inne  de la fete.

En clair un grand MERCI pour nous avoir fait decouvrir le Bresil, un pays qui offre un vrai decalage avec la France, un pays ou les gens ne se prennent pas la tete, un pays ou le melange culturel et ethnique existe sans poser de problemes, un pays de richesses mais aussi de grande misere, et bien sur un pays de fetes memorables et de somptueux paysages. Bref on a adore meme si on s est peu repose.

Apres le Bresil, place maintenant a l´Argentine et a Buenos Aires ou nous sommes arrives ce mardi matin a 9 heures 30.

Une nouvelle etape a decouvrir tres prochainement sur ce blog.

Posté par louloulao à 20:17 - - Commentaires [4] - Permalien [#]